Les centres de prévention Bien Vieillir Agirc-Arrco

Nature de l'action

Les centres de prévention Bien Vieillir Agirc-Arrco, au nombre de 17, sont répartis dans toute la France. Ils offrent aux ressortissants de l’Agirc et de l’Arrco et à leurs conjoints, la possibilité de faire un bilan préventif personnalisé. Ce bilan est réalisé par une équipe pluridisciplinaire et aborde à la fois les aspects médicaux, psychologiques et sociaux.

Voir la vidéo : les centres de prévention

Voir la carte de France des centres de prévention 

Consulter le Référentiel commun aux centres de prévention Bien Vieillir Agirc-Arrco

Publics concernés

Les centres sont ouverts à toute personne âgée de 50 ans et plus, active ou retraitée, et à son conjoint, relevant des régimes de retraite Agirc et Arrco.

Organisation

Les centres de prévention Bien Vieillir sont des associations loi 1901. Chaque centre est géré par une caisse de retraite complémentaire, la coordination est assurée par les fédérations Agirc et Arrco.

Le parcours de prévention

Animation : découvrez le parcours de prévention

Brochure : Des clefs pour bien vieillir 

Les prestations

En pratique, la personne reçoit chez elle une invitation à réaliser un bilan ou bien, intéressée par la démarche, elle contacte le centre. Pour ce bilan, une participation de 15 € lui sera demandée (avec possibilité de prise en charge pour les personnes non imposables). 

Elle suit ensuite le parcours suivant

Un bilan personnalisé est réalisé par des spécialistes de l’avancée en âge. Il comporte :

  • un bilan médical avec le médecin gériatre : il recueille les données sur les traitements suivis, l’état des vaccinations, analyse les facteurs de risques, l’hygiène de vie et réalise un examen clinique.
  • un bilan socialest réalisé au travers des habitudes de vie, l'environnement, l'intégration sociale ...
  • un bilan avec un psychologue : au cours d’un entretien, sont évoqués le vécu affectif et relationnel de la personne, son adaptation à la retraite s’il y a lieu, l’existence de projets … Un bilan social est réalisé au travers de l’étude des habitudes de vie, l’habitat, l’environnement, l’intégration sociale... Le psychologue peut, si nécessaire, faire réaliser un bilan mémoire.

Une fois le bilan global établi, une ordonnance de prévention est délivrée comportant des conseils et des incitations à suivre certains ateliers ou activités.

Les ateliers : Équilibre, Mémoire, Nutrition, Sommeil… En fonction de l’ordonnance, la personne s’engage dans un cycle d’ateliers.

Les activités pour le mieux-être : gymnastique douce, yoga, Taï chi chuan…

Des conférences thématiques sont organisées. Elles abordent des sujets liés à l’avancée en âge et aux préoccupations des personnes suivies : les troubles de la mémoire ou du sommeil, l’équilibre nutritionnel, la motricité, les troubles de la vue ou de l’audition, l’ostéoporose, les problèmes d’incontinence, la dépression…

A la fin du parcours qui peut, compte tenu de la participation aux ateliers, durer 6 mois, une liste d’activités près de chez elle lui est proposée afin de continuer la démarche entreprise.