Le diagnostic Bien chez moi (conseils en ergothérapie)

Le dispositif d’ergothérapie est une approche plus pointue et plus vaste que la simple adaptation de l’habitat - Cette action s’appuie sur l’intervention de l’ergothérapeute à domicile dont le rôle est d’écouter, de conseiller en tenant compte des situations et des habitudes de vie de chacun. Les objectifs, identifier les difficultés rencontrées par la personne au sein de son domicile, analyser les risques (par exemple les risques de chute), enfin suggérer des solutions pratiques individualisées pour améliorer le confort de vie.

Cette prestation permet d’anticiper, de sécuriser l’environnement et les comportements des personnes de 75 ans et plus.

Voir la vidéo Bien chez moi

L'objectif de l'action

L’ergothérapeute a pour mission :

  • d’analyser le logement de la personne âgée,
  • d’apprécier les besoins d’aménagement du logement selon des critères multidimensionnels,
  • d’émettre des conseils en vue de l'aménagement et/ou l’adaptation du logement, de l'acquisition d'aides techniques, voire des préconisations en terme de comportement en vue notamment de prévenir les chutes.

L’ergothérapeute prend en compte  les habitudes de vie, les capacités actuelles ou futures éventuelles (en fonction des pathologies), les difficultés au quotidien de la personne et l’état du bâti.

Il propose ensuite les solutions à envisager pour améliorer le confort, la sécurité et l’ergonomie du logement, en tenant compte du «devenir» de la personne âgée au sein de son domicile.

Les réponses proposées concernent :

  • l’apprentissage de gestes du quotidien et l’apprentissage à la compensation en cas de fragilité spécifique,
  • le choix d’équipement d’aide technique,
  • l’aide à l’aménagement du bâti en cas de travaux...

Les publics concernés

Pour bénéficier du diagnostic Bien chez moi, les personnes doivent être des retraités Agirc ou Arrco âgés de 75 ans et plus, sans condition de ressources.

L'organisation

Une plateforme de services organise la visite de l’ergothérapeute à domicile.

Pour les personnes « GIR 5 et 6 », le dispositif est préconisé par la Cnav ou la MSA dans le cadre du Plan d'action personnalisé (PAP).

Le financement de ce diagnostic d’ergothérapie est majoritairement pris en charge par les caisses de retraite Agirc et Arrco. Une participation des bénéficiaires est prévue sur le coût total (environ 5 % du prix réel soit 15 €).

Le déploiement

Le diagnostic Bien chez moi a été expérimentée depuis 2011. La prestation est désormais disponible sur l'ensemble du territoire métropolitain.

Janvier - Mars 2016 : Espace idées Bien chez moi

Espace Idées Bien chez moi vous accompagne pour trouver les solutions pour bien vivre chez vous plus longtemps.

Cet espace s’articule autour de 4 axes clés :

  • un parcours de sensibilisation à travers un appartement témoin adapté
  • un espace d’accueil et d’échanges avec des professionnels
  • un lieu de documentation et d’information
  • un espace de conférences thématiques et d’ateliers pratiques

Espace Idées Bien chez moi organise régulièrement des conférences et des ateliers pratiques gratuits*, accessibles sur inscription et en fonction des places disponibles. Légère collation et visite guidée de l’Espace Idées Bien chez moi incluses.

Au programme des événements

  • Comment agir pour son confort, son bien-être et son autonomie ?
  • Comment prévenir les aléas du quotidien ?
  • Comment préserver le lien social ?

Inscrivez-vous dès maintenant au 01 71 72 58 00 ou par mail à : accueil(at)espace-idees.fr

Espace Idées Bien chez moi
7, cité Paradis
75010 Paris

Consulter le programme et télécharger le bulletin d'inscription

Consulter le dépliant Espace Idées Bien chez moi

*Exception : Participation financière demandée uniquement pour les cycles de plusieurs ateliers

Les textes Agirc Arrco

Pour obtenir plus d’informations, vous pouvez consulter la brochure Bien chez moi en cliquant ici. 

Vous pouvez également consultez notre rubrique Documentation.